img

Moteur de blockchain
pour la monnaie libre Ğ1

Une monnaie libre : une monnaie qui libère

Duniter est un logiciel développé pour propulser une monnaie libre : la Ğ1.

La monnaie libre est un concept introduit en 2010 par un mathématicien français du nom de Stéphane Laborde dans son ouvrage intitulé Théorie Relative de la monnaie (TRM).

Une monnaie libre met tous ses membres à égalité devant la création monétaire, car elle garantit que :

  1. deux individus créent la même part de monnaie à tout instant t,
  2. deux individus créeront, au cours de leur vie, la même part de monnaie (et ce même s'ils vivent à deux époques différentes).

Cette égalité devant la création monétaire nécessite que la monnaie soit créée uniquement à travers un dividende universel.

Découvrir les monnaies libres
img
img

La Ğ1 : monnaie libre propulsée par Duniter

Depuis mars 2017, Duniter fait fonctionner la première monnaie libre de l'histoire de l'humanité : la Ğ1 (prononcez "Ğ une" ou "jüne").

Première expérience grandeur nature d'une monnaie libre, l'aventure embarque chaque jour quelques explorateurs supplémentaires.

En savoir plus sur la Ğ1

Le projet de dividende universel le plus abouti

De nombreuses initiatives essayent de combiner blockchain et une forme ou une autre de "revenu de base" : Circles, Value Instrument, Good Dollar, Swift Demand, brightID, UBIC, trustlines, Greshm...

Fin janvier 2019, un membre s'est rendu à Berlin à l'occasion de l'OpenUBI pour y présenter la Ğ1 et s'enquérir des projets similaires actuellement en cours de développement.

Sa conclusion : Duniter semble aujourd'hui être le plus abouti d'entre eux.

Son compte rendu est consultable ici :

Comparaison des projets (PDF)
img

Un projet qui tient dans le temps

9

ans

Neuf années d'histoire entre l'écriture de la Théorie Relative de la Monnaie et aujourd'hui.

14

RML

Tous les 6 mois depuis juin 2013, sont organisées les Rencontres Monnaies Libres.

22

développeurs

Et de nombreux utilisateurs qui contribuent, par exemple en organisant des apéros monnaie libre.

Un système d’identification décentralisé

img

Les développeurs de Duniter ont choisi d'utiliser une Toile de Confiance, pour permettre aux membres de s'assurer qu'il n'y a pas de faux-monnayeurs dans le système.

Ce système d’identification basé sur la théorie des graphes permet à Duniter de ne pas dépendre d'une entité centrale chargée d'émettre des documents d'identité.

L'identification est ici pair-à-pair.

Découvrir la Toile de Confiance

La moins énergivore de toutes les blockchains

Dans Duniter, il n'y a pas de récompense particulière à calculer un bloc.

Pas de course à la puissance de calcul donc.

Dans Duniter, les machines utilisées pour le calcul sont des ordinateurs domestiques, éventuellement des serveurs ou plus simplement des Raspberry Pi.

Duniter est-il énergivore ?
img